projet cadastre napoléonien

projet cadastre napoléonien

logo

sample1Le club et le Cadastre napoléonien de Jumilhac-le-Grand

Le premier atlas cadastral de Jumilhac a été établi en 1834, sous la mandature de Jean-Antoine Faure, notaire et maire. Ce document historique se présente en deux tomes, fort lourds et bien conservés dans les archives de la Mairie.  Les deux volumes comprennent 38 pages sous forme de planches aquarellées de 1m20 sur 70cm donnant le détail des bâtiments et des terres (37) et une page plan de la commune entière.

Ce document précieux est trop fragile pour être consulté fréquemment, donc Pierre Ortega, historien de Jumilhac, a proposé au Club Photo de le photographier et de le mettre en ligne sous forme de fichiers numériques (avec l'aide financière de la Municipalité) afin de rendre le Cadastre disponible à tous.

La photographie

La photographie a été faite par le président du club photo, David Keast, avec la collaboration de Pierre Ortega.  La forme et les dimensions du cadastre nous ont présenté plusieurs problèmes.  D'abord, les pages de 1m20 sur 70cm sont couvertes de détails très fins comme des numéros des parcelles en très petits caractères.  Après plusieurs tests, nous avons constaté qu'il fallait un minimum de 120px par cm pour ne pas dégrader les images : donc 14 400px sur 8 400px (120 million px) par page !

Nous avons décidé de diviser chaque page en 9 clichés puis d'assembler les images comme des panoramas en utilisant Photoshop.  

Les règles de sécurité nous obligeant à travailler dans les archives de la Mairie, nous avons choisi d'utiliser une pièce sans lumière naturelle et d'éclairer les pages par deux éclairages "studio" fluorescents équipés de diffuseurs "soft-box" afin d'obtenir une lumière diffuse et régulière qui ne chauffe pas les pages.  La commune a accordé une subvention au club pour l'achat des deux lampes. 

La fragilité des pages nous a imposé de garder les volumes à plat et de photographier en "plongée".  Pour garder une distance invariable entre l'appareil photo et les pages, nous avons bricolé un système de supports pour monter un trépied à l'horizontale.  L'extension du trépied permettait de parcourir les pages pour les trois clichés haut, centre et bas et il suffisait de déplacer l'ouvrage de gauche à droite pour les trois positions : gauche, centre et droit.

Avec l'appareil photo connecté à un ordinateur portable qui en contôlait le déclenchement, les 342 fichiers étaient enregistrés automatiquement en format RAW (en réalité, 684, car il y a eut quelques problèmes techniques et nous avons dù répéter l'exercice).  EXIF : 43mm, f11, ISO 100, 0,3sec.

Puis, chaque fichier a été recadré et optimisé en "Lightroom" et exporté en format jpg avec une très légère compression pour nous fournir des fichiers de l'ordre de 10Mb chacun.  Finalement les fichiers ont été passés par groupes de 9 à "Photoshop" pour le "photomerge".  Les résultats étaient très satisfaisants.

En février 2016 les fichiers ont été mis en ligne sur le site Internet du club : Cadastre en ligne